5 mythes sur le yogourt grec

Quand vous pensez au yaourt grec, qu'est-ce qui vous vient à l'esprit? Une nourriture saine? Une alternative de collation de calories? Un bon choix pour la consommation de protéines? La controverse entourant le yaourt grec est grande. Et avec raison. Le fait est que toutes les options disponibles sur le marché ne sont pas saines et nutritives. Les recettes varient selon les marques, ce qui signifie que les protéines, le sucre et les ingrédients ajoutés peuvent avoir des changements importants.

Qu'est-ce que le yaourt grec?

Traditionnellement, le yaourt grec est fabriqué en enlevant le lactosérum (le liquide restant après le babeurre). Le résultat final est un yaourt plus solide contenant moins de sucre, moins de glucides et plus de protéines par rapport au yaourt ordinaire. Selon la nutritionniste Tatiana Hirooka, le yogourt à la grecque est considéré comme un produit intermédiaire entre les laits fermentés traditionnels et les fromages non affinés à maturation élevée tels que le boursin, le quark ou le petit suisse.

Comment est-ce fait?

La fabrication varie selon le fabricant. Il peut s’agir d’un procédé industriel qui élimine une partie du lactosérum du produit ou de l’ajout d’ingrédients tels que des protéines de lait, de la crème sure ou des gommes épaississantes naturelles. En conséquence, nous avons un yogourt plus épais et plus crémeux avec une concentration plus élevée en solides totaux, en protéines et en gras.

Yogourt grec versus yogourt ordinaire

Selon Tatiana, la différence principale entre le yogourt grec et traditionnel réside dans la texture plus ferme et plus crémeuse qui joue un rôle fondamental dans la qualité du produit final. La quantité de protéines, de matières grasses, de sodium, de calcium, de sucre et de lactose dépendra beaucoup du processus de fabrication du produit.

Une autre différence entre le yogourt grec et le yogourt ordinaire réside dans l'élimination du lactosérum (la partie aqueuse du lait qui reste lorsque le lait est caillé). Lorsque le lactosérum est retiré, la quantité de sucre, de glucides et de protéines est inférieure à celle du yogourt ordinaire.

Découvrez quelques-uns des mythes les plus répandus sur le yogourt grec et des astuces pour choisir la meilleure option de consommation.

MYTHE 1: Tous les yaourts à la grecque sont fabriqués de la même manière.

Le yogourt grec atteint sa consistance crémeuse et sa teneur en protéines accrue au cours du processus de déformation. Toutefois, certaines marques évitent les déformations et ajoutent des agents épaississants (amidon de maïs modifié, carraghénane ou gomme de guar), ainsi que des ingrédients renforçant les protéines (protéines de lait concentrées ou lactosérum) pour imiter la texture riche et la teneur élevée en protéines.

Il n'y a pas de règles claires sur ce qui peut ou non être considéré comme du yogourt grec. Étant donné que la production de yaourt grec nécessite des équipements et des processus coûteux et chronophages, certaines entreprises ne produisent pas les aliments de la manière traditionnelle et n’ajoutent pas d’ingrédients ni ne modifient le processus de fabrication du yaourt. Comme il n'y a pas de réglementation, le nom est grec? a été ajouté sans critère.

La nutritionniste Tatiana Hirooka explique qu’en Europe et aux États-Unis, le yogourt grec subit divers processus de filtration, produisant plus de protéines et moins de matières grasses. Au Brésil, l’objectif principal est d’être prudent en matière de texture: on y ajoute des ingrédients tels que la crème sure, le lait entier, le sucre et la gélatine, ce qui donne un produit hautement calorique. dit.

MYTHE 2: Le yogourt à la grecque est un aliment riche en protéines

Les publicités sur les produits indiquent souvent que le yogourt grec contient deux fois plus de protéines que lorsqu’il est acheté avec du yaourt ordinaire (pulpe). Encore une fois, cette affirmation est un mythe car tous les yaourts grecs ne contiennent pas une quantité de protéines aussi importante. Ils contiennent une plus grande quantité de protéines, mais pas nécessairement le double. Le processus de fabrication du yaourt est déterminant pour la quantité.

MYTHE 3: Le yogourt grec est une option végétarienne

Cette règle n'est pas valable pour toutes les marques! Certaines options sont la gélatine ajoutée, par exemple, qui provient de collagène obtenu à partir de divers sous-produits animaux. Ce n'est pas un problème pour les personnes qui mangent de la viande, mais cela peut l'être pour les lacto-végétariennes qui mangent du lait, du fromage et du yaourt.

En outre, certaines marques utilisent une substance appelée carmin, colorant naturel dérivé du corps du coléoptère, qui confère au yogourt une saveur de fraise et une teinte rose.

MYTHE 4: Le yogourt grec aromatisé est aussi sain que le yogourt grec naturel

Votre premier choix devrait toujours être un yaourt grec. Si vous voulez l'adoucir légèrement, optez pour des morceaux de fruits frais ou un filet de miel. En effet, le yogourt grec aromatisé a tendance à contenir beaucoup de sucre, entre 15 et 25 grammes par portion.

MYTHE 5: Peut être considéré comme un yogourt grec

Les yaourts glacés et grecs ne sont pas la même chose. Bien qu'ils contiennent le même nombre de calories et de matières grasses par portion, les produits surgelés contiennent généralement plus de sucre et beaucoup moins de protéines que le yogourt grec traditionnel.

Comment bien faire les choses

Pour vous assurer que vous mangez un vrai yaourt grec, il est important de lire l'étiquette du produit. Les principaux ingrédients devraient être du lait et des probiotiques. Les articles tels que le lactosérum, les épaississants, la fécule de maïs modifiée, la crème sure et la gélatine doivent être complètement évités. Guides Tatiana: «Il existe de nombreuses différences entre les marques, notamment en ce qui concerne la teneur en protéines, les graisses saturées, le sodium, les calories et le calcium par portion.

N'oubliez pas que le yogourt doit faire partie de l'alimentation quotidienne, car, selon Tatiana, il est une source de protéines, de calcium, de phosphore, de vitamines et de glucides. Cette nourriture peut apporter des avantages au corps: facilite la digestion des protéines; améliore l'absorption du calcium, du phosphore et de la vitamine D; aide à maintenir la flore intestinale; Il contient 20 à 30% moins de lactose que le lait traditionnel et est bien toléré par les intolérants légers au lactose. Mais il faut faire attention aux ingrédients de la composition. Certains contiennent des excès de graisse et des ingrédients malsains: crème sure, fécule de maïs et lactosérum.

Voici le tableau de la nutrition de trois types de yogourt? yaourt grec, yaourt nature (yaourt), yaourt grec léger? comparer les ingrédients, la quantité de glucides et de matières grasses de chaque type et choisir votre option. Pour ceux qui ont un oeil sur la balance, la lumière reste le meilleur choix.

Yaourt grec

  • 100g de yaourt grec
  • Des glucides? 15 g
  • Protéines? 4.6g
  • Graisse totale? 4g
  • Graisse saturée? 2,3 g
  • Le sodium? 75 mg
  • Des calories? 113 kcal

Yaourt ordinaire? pulpe

  • 100g de yaourt à la pulpe
  • Des glucides? 17g
  • Protéines? 2,9g
  • Graisse totale? 2,4 g
  • Graisse saturée? 1,6g
  • Le sodium? 36 mg
  • Des calories? 95 kcal

Yaourt grec léger

  • 100g de yaourt grec léger
  • Des glucides? 9.8g
  • Protéines? 4.3g
  • Graisse totale? 1,9 g
  • Graisse saturée? 1,1 g
  • Le sodium? 58 mg
  • Des calories? 73 kcal (versions à base de fruits) ou 78 kcal (naturel)

HISTOIRES DE WEED - NOMAN HOSNI (Novembre 2019).


  • Nourriture
  • 1,230