IBOPE confirme l'augmentation de l'utilisation du maquillage chez les Brésiliens

La vanité semble être dans le sang des femmes brésiliennes et il est de plus en plus difficile de trouver une femme sans aucun produit de beauté aujourd'hui. La nouvelle recherche IBOPE vient affirmer davantage la situation. Selon l’étude, les dépenses en maquillage ont été bien plus importantes et la plus importante contribution à l’augmentation est la classe C, avec une augmentation de 17% par rapport au dernier sondage, passant de 61 à 78%.

Les données ont été obtenues par Target Group Index, une division d'IBOPE Media, avec des comparaisons de 2003 à ce jour, montrant que 84% des femmes de la classe AB utilisent aujourd'hui des produits cosmétiques, contre 69% il y a seulement neuf ans. Suivant de près l’augmentation de la consommation de la classe C, les classes AB arrivent avec 15% (de 69 à 84%) et les DE avec une augmentation de 11% (de 52 à 63%), des résultats très significatifs.

La recherche IBOPE a été menée entre les régions métropolitaines de São Paulo, Rio de Janeiro, Porto Alegre, Curitiba, Belo Horizonte, Salvador, Recife, Fortaleza, Brasilia et l'intérieur de São Paulo, ainsi que les régions du sud et du sud-est entre 12 et 75 ans, et cela montre clairement que les femmes sont de plus en plus préoccupées par leur apparence. Des chercheurs ont interrogé environ 71 millions de personnes sur le sujet.

Et vous, quittez la maison sans maquillage?

Pesquisa Ibope Democraticamente. (Novembre 2021)


  • Cosmétique
  • 1,230