Les pédiatres demandent l'interdiction de la vente des marchettes pour bébés

La Société brésilienne de pédiatrie (SBP) adresse un avertissement à la population concernant les marchettes pour bébés et les risques pour la santé et le développement de l'enfant causés par le produit. Avec la marchette, l’enfant a accès à des endroits qu’elle n’aurait pas eu si elle marchait seule, en particulier les escaliers, ce qui pourrait entraîner une chute avec des blessures graves.

En plus du risque de chute, les pédiatres mettent en garde contre les défauts de flexion des jambes et de la colonne vertébrale susceptibles de se développer pendant la période d'apprentissage, ainsi que sur l'accélération d'une phase importante de l'enfant qui rampe. En ce qui concerne la posture enfantine, il est dit que les pieds de l'enfant ne touchent pas toujours entièrement le sol, ce qui provoque le "pied de la ballerine", ce qui est l'effet lorsque l'enfant ne fait que tiptoes sur le sol en raison d'un manque de soutien. et la bonne hauteur du marcheur.

Fort de ces arguments, la société a demandé à INMETRO d'interdire la commercialisation et la production de marchettes dans plusieurs pays, tels que le Canada, où le produit avait déjà été interdit.

Par ailleurs, certains pédiatres affirment que les accidents se produisent n'importe où et à tout moment. Il ne faut pas laisser l'enfant seul libre dans la maison et le marcheur n'influence pas le point de vue de l'interdiction de son utilisation. Les familles avec de jeunes enfants confirment que leur utilisation ne leur nuit pas, à condition qu'elles soient surveillées et que le marcheur contribue à l'équilibre et à l'indépendance de la marche lors de la phase d'apprentissage des plus petits.

Il reste à attendre quelle sera la réponse donnée par INMETRO.

les écrans : un danger pour les enfants de 0 à 4 ans / Screens: danger for the 0 to 4 year olds (Juillet 2020)


  • 1,230